15 quai Ernest-Renaud 44100 Nantes contact@lesaffs.fr

Les Affs

Vivian Maier : Une femme en contre-jour, biographie de l’une des invisibles plus grandes photographes américaine.

Photographe amateure en quête de ses origines, Vivian Maier grandit entre les Etats-Unis et le Sud de la France. Prolifique et talentueuse, elle aime parcourir les rues et capturer sur le vif des portraits du quotidien. Après avoir travaillé comme nourrice tout au long de sa vie, elle décède dans l’anonymat le 21 avril 2009 à Chicago. 

Dans les dernières années de sa vie, elle est contrainte de vendre son matériel photographique aux enchères dont des centaines de clichés encore non développés. En 2007, un premier acquéreur John Maloof se lance à la recherche de la photographe. La rencontre n’aura jamais lieu. Sitôt son œuvre rendue publique, Vivian Maier rencontre un succès populaire et critique. Ses photographies ont été exposées en Amérique du Nord, en Asie et en Europe, tandis que son histoire obscure et mouvementée fait l’objet d’ouvrages littéraires et de documentaires. Elle est notamment reconnue pour la qualité de ses autoportraits.

Les AFFs

« Raconter Vivian Maier, c’est raconter la vie d’une invisible, d’une effacée. Une nurse, une bonne d’enfants. Une photographe de génie qui n’a pas vu la plupart de ses propres photos. Une Américaine d’origine française, arpenteuse inlassable des rues de New York et de Chicago, nostalgique de ses années d’enfance heureuse dans la verte vallée des Hautes-Alpes où elle a rêvé de s’ancrer et de trouver une famille. Son œuvre, pleine d’humanité et d’attention envers les démunis, les perdants du rêve américain, a été retrouvée par hasard – une histoire digne des meilleurs romans – dans des cartons oubliés au fond d’un garde-meubles de la banlieue de Chicago. Vivian Maier venait alors de décéder, à quatre-vingt-trois ans, dans le plus grand anonymat. Elle n’aura pas connu la célébrité, ni l’engouement planétaire qui accompagne aujourd’hui son travail d’artiste. Une vie de solitude, de pauvreté, de lourds secrets familiaux et d’épreuves ; une personnalité complexe et parfois déroutante, un destin qui s’écrit entre la France et l’Amérique. L’histoire d’une femme libre, d’une perdante magnifique, qui a choisi de vivre les yeux grands ouverts. Je vais vous dire cette vie-là, et aussi tout ce qui me relie à elle, dans une troublante correspondance ressentie avec mon travail d’écrivain. »

Gaëlle Josse

Gaëlle JosseUne femme en contre-jour, éditions Noir sur Blanc coll. « Notabilia », 2019, 156 p. (ISBN 978-2-88250-568-2)